La Haye de Routot © 2014
Mentions légales
Plan du site
La Haye de Routot
Site réalisé avec Web Acappella v 3.1.1
Hébergé chez Ovh
"Haye" signifie enceinte ou bois entouré de clôtures, réservé pour la chasse. La Haye de Routot tire son nom du voisinage de Routot. On a dit primitivement "Novavilla de Haye de Routot. La paroisse est d'origine romaine, et de l'époque où les vainqueurs des Gaules avaient créé des villages à la portée de la forêt de Brotonne où la chasse était abondante. En 1198, le roi Jean fait réparer les manoirs des Hayes de la forêt et spécialement la Haye du Roi de Routot. Jean de Préaux obtint du Roi Jean en 1200 le don de la Haye de Routot, dont il donna le patronnage au prieuré de Beaulieu. Au 15 e siècle, un différend s'éleva entre l'Abbé de Saint-Wandrille et Jean de Préaux au sujet du patronnage de l'église de la Haye clôtura la contestation. Le testament de Raoul Elyes, curé de la Haye de Routot, fut approuvé en 1461. Guillaume de Fréville rendit aveu en 1540 pour la Haye de Routot. Son fils aîné, Geoffroy, vivant en 1576, eut un seul héritier. Celui-ci : Jean de Fréville se maria à Marie de la Haye le 3 février 1586. Jean de Fréville, deuxième du nom, fils du précédent, épousa Marie de Harden qui lui donna deux fils, Robert et Antoine. Antoine eut la Haye de Routot en partage, le 16 septembre 1712. Louis XIV nomma Jacques de Fréville sieur de la Haye, à l'office de lieutenant général d'épée, au bailliage d'Exmes. Jean Baptiste de Fréville, conseiller du Roi, était, en 1732, garde-marteau en la maîtrise de Caudebec et Routot. Dans l'église existait une pierre tumulaire qui portait l'épitaphe d'Antoine de Fréville, chevalier, mort le 2 février 1774, seigneur de la paroisse. Deux inscriptions relevées dans le cimetière (en 1868), étaient ainsi conçues : 1) "Ici repose le noble corps de messire Antoine-Jean-Baptiste-Louis de Fréville de la Haye, écuyer, seigneur honoraire et Maire de cette commune, chevalier de Saint Louis, capitaine d'infanterie, décédé à 84 ans". 2) "Ici repose, Pierre-Antoine de Fréville de la Haye, né en 1784 et mort en 1863 à 80 ans. Marie Rosalie Aubert d'Hénouville, veuve de Messire Pierre-Antoine de Fréville de la Haye, décédée dans sa 78 ème année". ** Ces inscriptions sont devenues très difficiles à lire ** Extrait du dictionnaire historique des communes de l'Eure de Chapillon et Caresme de 1868.
Historique

Accueil Curiosités Les ifs millénaires Le four à pain Le musée du sabot La chaumière aux orties Le jardin des plantes sauvages Le Feu de St Clair Notre village La mairie Les élus Les projets Les subventions La salle des fêtes Le gîte communal Etat Civil Contactez-nous Les associations Comité des fêtes Association du Four à pain Club des "Millénaires" Club "Image 27" Confrérie de Charité Anciens Combattants Club Remise en forme Les Amis des Ifs Association 4HR Formalités administratives Où s'adresser Jumelage Liens utiles Numéros d'urgences et liensGalerie photos et cartes postales anciennes